Les médias japonais dans la ville : 2 / la presse écrite sous toutes ses formes (nouvelle mise à jour)

Dans la lignée de mon billet sur la présence physique des chaînes de télévision dans l’espace public (lien vers la page en question), je poursuis ma série de photos issues de mon terrain en présentant ici des clichés portant principalement sur la presse écrite.

Les photos montrent la presse sous toutes ses formes, des sièges d’entreprises de presse aux bureaux de distribution que l’on trouve dans de nombreux quartiers (même s’ils sont de moins en moins nombreux).

Au fur et à mesure des années, j’ai le sentiment que la présence de la presse écrite (quotidienne en particulier) se fait de plus en plus discrète, même si elle reste très présente dans certains quartiers.

Ici aussi, j’essaierai de mettre à jour la page aussi souvent que possible (évidemment, je suis l’auteur de toutes les photos ci-dessous).

Campagne de promotion du Yomiuri Shinbun dans une chaine de restaurant familiale à Tokyo. Plusieurs exemplaires de l’édition du jour sont disponibles à l’intérieur (janvier 2024).
César Castellvi©
Quelque part dans une galerie commerciale souterraine du quartier d’Ōtemachi à Tokyo (août 2022).
César Castellvi©
Un magasin de distribution de journaux dans le quartier de Yotsuya à Tokyo (décembre 2024).
César Castellvi©
Un magasin de distribution, dans le quartier de Shinjuku à Tokyo (janvier 2024).
César Castellvi©
Distributeur de journaux dans le quartier de Shinjuku à Tokyo (janvier 2024).
César Castellvi©
Logos de trois quotidiens dans par un bureau de distribution de journaux rattachés au groupe Asahi, dans le département de Kanagawa (janvier 2024).
César Castellvi©
Publicité télévisée du Yomiuri Shinbun dans le cadre de la 100e course de relai Ekiden. En 2024, le Yomiuri Shinbun fêtera son 150e anniversaire (janvier 2024).
César Castellvi©
Publicité pour le Mainichi Shinbun dans le métro de Tokyo en janvier 2024.
César Castellvi©
Bureau local du quotidien Kahoku Shinpō à Morioka, département d’Iwate (août 2017).
César Castellvi©
Bureau général de l’Asahi Shinbun à Morioka, département d’Iwate (août 2017).
César Castellvi©
Le 信毎 Media Garden dans la ville de Matsumoto (département de Nagano) est le siège local du Shinano Mainichi Shinbun, le quotidien qui couvre l’ensemble du département (août 2022).
César Castellvi©
Siège du Nihon Keizai Shinbun à Ōtemachi.
César Castellvi©
Siège du Mainichi Shinbun à Takebashi, juste en face du palais impérial
César Castellvi©
Dans le quartier de Yûrakuchô, à Tokyo, on aperçoit le logo du Yomiuri Shinbun sur un bâtiment qui est devenu un centre de conférence.
César Castellvi©
Un bureau de distribution de journaux dans la ville de Morioka. Il est géré par le réseau de distribution de l’Asahi Shinbun, mais distribue également le Nihon Keizai Shinbun, ainsi que d’autres quotidiens locaux.
César Castellvi©
Toujours à Yûrakuchô. L’ancien siège de l’Asahi Shinbun, avant que le journal ne déménage à Tsukiji en 1980.
César Castellvi©
Publicité pour le Tokyo Shinbun, dans le quartier de Ginza à Tokyo..
César Castellvi©
Bureau local de l’Asahi Shinbun dans à Yokohama.
César Castellvi©
Un bureau de distribution 専売店 à Eifukuchô, dans l’ouest de Tokyo.
César Castellvi©
Un distributeur de journaux à Ebina (Kanagawa).
César Castellvi©
Un autre bureau de distribution, ici rattaché au groupe Nikkei, mais qui distribue aussi les publications du groupe Chûnichi.
César Castellvi©
Journaux et magazines dans un konbini.
César Castellvi©
Le siège du Yomiuri Shinbun à Otemachi.
César Castellvi©
Les commerces que l’on trouve dans le bâtiment : une clinique dentaire, une pharmacie, un café, une banque…
César Castellvi©
Le Yomi Café, au rez-de-chaussée du siège du Yomiuri Shinbun.
César Castellvi©
Le journal papier, pilier de l’entreprise !
César Castellvi©
Le siège du Sankei Shinbun, toujours à Otemachi (juste à côté du siège du Yomiuri Shinbun).
César Castellvi©
Un ancien bureau de distribution dans le quartier de Komaba, à l’ouest de Shibuya. Il est vraisemblablement fermé depuis quelques temps…
César Castellvi©
Le hall du Nippon Press Center, à Tora no mon, juste en face du parc Hibiya. On y trouve les bureaux tokyoïtes de nombreux quotidiens régionaux.
César Castellvi©
“News-kun” : un autre distributeur de journaux, quelque part à Osaka. N’est-il pas mignon ?
César Castellvi©
Le siège du Yomiuri Shinbun à Osaka. Quand même un peu plus modeste que celui de Tokyo…
César Castellvi©
Un bureau de distribution de journaux abandonné à Fukushima, dans le village de Futaba (à quelques kilomètres de la centrale de Fukushima-Daichi).
César Castellvi©
Des journaux et des magazines, dans un kiosque de gare.
César Castellvi©
Près du siège de l’agence de presse Jiji Tsûshin, à Higashi-Ginza.
César Castellvi©
Les bureaux du Hokkaidô Shinbun, à Tokyo.
César Castellvi©
Mon kiosque de presse favori à Shibuya.
César Castellvi©
La presse magazine japonaise, dans toute sa diversité…
César Castellvi©
Un bureau de distribution de l’Asahi Shinbun, quelque part dans une zone commerciale près de Hadano (Kanagawa).
César Castellvi©
Le siège du Tokyo Keizai Shinpô à Nihonbashi, le plus vieux magazine japonais toujours en activité (fondé en 1895).
César Castellvi©
Des journaux dans une bibliothèque universitaire.
César Castellvi©
Le siège du Tokyo Shinbun à Tora no mon (il s’agit du blockhaus blanc, au milieu…).
César Castellvi©
Le célèbre Shimin Kaikan à Hibiya : il s’agit en fait de l’ancien siège de l’agence de presse Dômei, avant sa dissolution en 1945.
César Castellvi©
Siège de l’agence de presse Kyōdō Tsūshin à Shiodome
César Castellvi©

Une des entrées du siège de l’Agence Kyōdō Tsūshin
César Castellvi©


Citer ce billet
César Castellvi (2024, 9 janvier). Les médias japonais dans la ville : 2 / la presse écrite sous toutes ses formes (nouvelle mise à jour). Médias et espace public dans le Japon contemporain. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rbet

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search