Publication /”Couvrir ou se protéger ? La catastrophe de Fukushima vue par les journalistes sur le terrain”

Ce texte issu d’une communication préparée pour le XIVe colloque de la Société française des études japonaises qui s’est tenu à Orléans en décembre 2021 a été publié dans le volume Japon Pluriel 14. Intitulée pour l’occasion “Couvrir ou se protéger ? La catastrophe de Fukushima vue par les journalistes sur le terrain“, j’y développe une analyse sur une controverse qui a eu lieu dans les premiers jours de la catastrophe de Fukushima, à la suite du retrait des journalistes en charge de couvrir l’événement.

Le chapitre est accessible sur la plateforme HAL à cette adresse : https://hal.science/hal-04367313

Voici la référence complète : César Castellvi, “Couvrir ou se protéger ? La catastrophe de Fukushima vue par les journalistes sur le terrain” dans Henninger Aline et Shimosakai Mayumi (des), Japon Pluriel 14 : Périphéries et centres : actes du quatorzième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2024, p.535-544.

Premières lignes

Lors de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima Dai.ichi en mars 2011 et durant les mois qui l’ont suivie, les médias japonais ont fait l’objet de fortes critiques concernant leur couverture de l’événement. Ces critiques, provenant d’origines diverses (d’experts en communication, d’universitaires, de reporters freelances ou travaillant pour des médias étrangers), pointaient du doigts plusieurs aspects problématiques tels que la dépendance aux annonces officielles, le manque d’agressivité à l’égard du gouvernement ou de l’opérateur de la centrale TEPCO, la faiblesse du niveau d’investigation, l’insuffisance des informations sur le danger représenté par la radioactivité ou encore les relations anciennes et complexes entre industries médiatiques et industries nucléaires. Parmi ces critiques, celle qui nous intéresse ici concerne la controverse déclenchée par les médias nationaux (journaux quotidiens et chaînes de télévision) lorsque ces derniers ont procédé au retrait de leurs reporters des secteurs les plus proches de la centrale à partir de la troisième semaine du mois de mars…

César Castellvi, “Couvrir ou se protéger ? La catastrophe de Fukushima vue par les journalistes sur le terrain” dans Henninger Aline et Shimosakai Mayumi (des), Japon Pluriel 14 : Périphéries et centres : actes du quatorzième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2024, p.535-544.


Citer ce billet
César Castellvi (2024, 15 janvier). Publication /”Couvrir ou se protéger ? La catastrophe de Fukushima vue par les journalistes sur le terrain” Médias et espace public dans le Japon contemporain. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w45x

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search